fbpx

Al Baas : L'ennemi de l'intérieur

La guerre en Syrie

Né pendant les Printemps Arabes de 2011, la guerre civile met toujours à feu à sang la Syrie.

Le conflit est l’un des plus meurtriers de ces dernières années (juste après la guerre au Yémen) et il semble inextricable : plusieurs camps et parties prenantes s’affrontent (le régime baasiste de Bachar El-Assad et ses alliés russes et iraniens d’un côté, l’État Islamique de l’autre, les rebelles et les islamistes d’Al Qaida – soutenus par la coalition Occidentale -, et plus récemment les Kurdes, dans le nord du pays).

Un Soukhoï Su-34 (avion de l’armée Russe) frappant une position ennemie en Syrie, avec une KAB-500S, une bombe de 560 kg guidée par satellite.

Si Al Baas se déroule au coeur de la bataille d’Alep, il y a également eu de sanglants combats dans les régions de Damas, de la Goutha, d’Idleb, de Hama, de Deraa… Bref, un peu partout sur le sol syrien.

Pour mieux comprendre la guerre civile en Syrie, lisez (ou relisez) notre article : Comprendre le conflit syrien en deux minutes.

À noter également que, si l’Occident semble faire preuve de beaucoup d’ingérence dans la politique du Proche-Orient, c’est parce que cette région du monde a une Histoire commune avec l’Europe, puisque la France et l’Angleterre ont administré ces territoires arabes pendant l’entre deux guerres (lire Le mandat français en Syrie et au Liban).