Qu’est-ce que la dépendance sexuelle ?

Dans Al Baas : l’ennemi de l’intérieur, l’un des personnages principaux souffre de dépendance sexuelle. L’occasion de revenir sur cette addiction méconnue, qui en est bien une, au même titre que l’alcoolisme, la toxicomanie ou le tabagisme.

Dépendance sexuelle et affectif

Quand le sexe devient une drogue

On peut devenir dépendant au sexe. Ici, on parle bien de “dépendance” ou d’“addiction”, c’est-à-dire de personnes qui ne peuvent vivre sans, et dont le manque se manifeste chez elles par des troubles physiques et mentaux. C’est en cela que l’on peut distinguer la dépendance sexuelle de l’hyper-sexualité, qui n’est que l’expression d’une sexualité plus importante de la moyenne chez un individu.

Les manifestations de la dépendance sexuelle sont la recherche obsessionnelle et compulsive de la réalisation d’un acte sexuel. Cet acte peut être partagé ou non (masturbation), et est bien souvent, dans le cadre de l’addiction sexuelle, assimilé à un “shoot”, car il peut provoquer, pour une personne atteintes de ce trouble, les mêmes effets que l’héroïne chez un drogué.

Bien souvent cette obsession et ces pulsions laissent souvent place à la honte et à la culpabilité, ce qui entraîne certains dépendants sexuels, à s’isoler et à se couper du monde.

6% de la population française en seraient affectés

Bien qu’elle soit bien mieux connue que les addictions à la drogue, à l’alcool ou aux jeux, la dépendance sexuelle n’est pas non plus anecdotique. Bastien Scalvoni est loin d’être le seul français a en être atteint puisqu’on considère qu’à peu près 6% de la population en souffrirait.

Et cela touche même des personnalités connues, puisque l’affaire du Sofitel de New York (ou affaire DSK) a permis d’apprendre que Dominique Strauss-Kahn était lui aussi dépendant sexuel. Le golfeur Tiger Woods, l’acteur David Duchovny (l’interprète du célèbre agent Mulder dans la série télévisée X-Files) ou l’ancien gouverneur de Californie (et lui aussi acteur) Arnold Schwarzenegger en sont également atteints.

Voici d’ailleurs un reportage très intéressant qui permet d’un peu mieux imaginer ce que peuvent ressentir les personnes atteintes de cette maladie, les “drogués du sexe” comme on les appelle.

Dans cette enquête, on y retrouve notamment le témoignage du père de Jason, un jeune dépendant sexuel, qui nous explique à quel point cette addiction est difficile à combattre (à partir de 17:00 dans la vidéo) :

“Je pense que l’addiction sexuelle est plus difficile à traiter que les autres addictions. Vous pouvez éviter l’alcool ou les revendeurs de drogue dans la rue. Ou bien changer vos relations. Mais vous vivez avec votre corps”.

Comme le montre très bien ce reportage, cette maladie, bien qu’elle touche plus de personnes qu’on ne l’imagine, reste tout de même très difficile à assumer, et les personnes qui en souffrent sont souvent aux proies à des pulsions très culpabilisantes. Comme un ennemi qui vous rongerait de l’intérieur…

Sébastien Mayoux oeuvre sur le web depuis quelques années. Auteur du roman Al Baas, il a également contribué sur plusieurs blogs spécialisés dans le marketing numérique et les médias sociaux, et a également créé le site d'information parodique Le Connard Enchaîné.

Tagués avec : ,
Un commentaire sur “Qu’est-ce que la dépendance sexuelle ?
3 Pings/Trackback pour "Qu’est-ce que la dépendance sexuelle ?"
  1. […] semaines plus tard, il publia un message sur sa page Facebook dans lequel il avouera souffrir de dépendance sexuelle, et qu’il est suivi pour cette maladie par un célèbre addictologue, le docteur Daniel […]

  2. […] des faits). L’ancien sportif de haut niveau est d’ailleurs reconnu comme étant dépendant sexuel, une addiction qui touche plus de 6% de la population française (ainsi que d’autres […]

  3. […] souffrir certains athlètes en vieillissant (comme la maladie de Parkinson de Mohamed Ali, ou la dépendance sexuelle de Bastien Scalvoni). Mais savez-vous que ce phénomène a été étudié par la médecine ? Et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*